1 / 18
Barakamon (1) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2012 chez Ki-Oon [Paris]

Seishû Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise, collectionne les prix d'excellence pour son travail. Beau et jeune, mais surtout d'une arrogance sans bornes, il met sa carrière en péril le jour où, excédé, il assomme un éminent conservateur de musée qui juge son travail "formaté et sans saveur"... Sanction immédiate pour ce coup de sang : Seishû est puni et contraint d'aller expier son crime sur une petite île, au fin fond de la campagne nippone

2 / 18
Barakamon (2) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2012 chez Ki-Oon [Paris]

A peine installé dans sa nouvelle résidence, Seishû tombe nez à nez avec la petite Naru, une gamine du village qui le prend en affection et ne tarde pas à lui présenter tous ses amis. Au fur et à mesure des rencontres, le calligraphe retrouve peu à peu l'inspiration, seulement voilà : il ne finit que deuxième au concours suivant ! Complètement dépité, il recommence à broyer du noir. Heureusement, l'enthousiasme de Naru et les conseils avisés d'une ancienne du village vont lui permettre de repartir de l'avant.

3 / 18
Barakamon (3) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2013 chez Ki-Oon [Paris]

De crise d'allergie en surmenage, le pauvre Seishû n'a pas fini de découvrir les aléas de la vie à la campagne ! Mais petit à petit, notre calligraphe égocentrique commence à changer et à se préoccuper des autres... C'est alors que Kawafuji, son ami d'enfance, débarque sur l'île dans l'intention de lui rendre visite. Et il amène avec lui un invité-surprise un peu particulier...

4 / 18
Barakamon (4) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2013 chez Ki-Oon [Paris]

Seishû reçoit la visite du fameux blanc-bec de 18 ans qui lui a raflé la première place lors de l’exposition Naruka. Celui-ci s’avère être un grand fan de notre calligraphe en exil, et tente par tous les moyens de le convaincre de rentrer à Tokyo ! Mais Seishû, qui a conscience de se trouver à un tournant capital de son évolution artistique, refuse de quitter Nanatsutake avant de s’être forgé un style propre. Lorsqu’un typhon met K.-O. tous ses appareils électroniques, il saute sur l’occasion pour préparer un nouveau concours.

5 / 18
Barakamon (5) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2013 chez Ki-Oon [Paris]

Devenant chaque jour plus autonome, Seishû Handa s’intéresse davantage aux autres et comprend que cela l’aidera dans son travail de calligraphe afin de parfaire son art. Que ce soit grâce à cette petite peste de Naro, qui ne lui laisse aucun moment de répit ou bien les jeunes filles du village qui le taquinent à longueur de journée, Seishû Handa respire le grand air de la vie avant d’entamer sa préparation au fameux concours de calligraphie tant attendu.

6 / 18
Barakamon (6) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2013 chez Ki-Oon [Paris]

Le maître Seishu Handa était confronté à un dilemme lors du volume précédent, celui d’annoncer son départ prochain de l’île à Naru et aux autres. Finalement, nous apprenons dans les premières pages de ce sixième tome qu’il est parti sans prévenir personne afin de participer au concours Naruka et présenter ses excuses au directeur de l’exposition. Et pour cause, le directeur de l’exposition lui a pardonné son attitude violente de leur dernière rencontre et veut voir le nouveau style que le calligraphe semble finalement avoir trouvé. Mais le retour du héros à Tokyo est aussi marqué par la nostalgie des habitants de l’île ; des habitants bien déterminés à le faire revenir d’ailleurs. Pour cela, une situation de crise a été décrétée.

7 / 18
Barakamon (7) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2013 chez Ki-Oon [Paris]

Avec le soutien inattendu de son père, Seishû parvient à convaincre sa mère qu'il doit retourner sur l'île. Et après quelques péripéties aériennes, le voilà de nouveau à Nanatsutake, où il est accueilli à bras ouverts par Naru, Miwa et tous les autres ! La petite troupe semble remontée à bloc... Quelles nouvelles surprises la vie sur l'île va-t-elle réserver à notre calligraphe ?.

8 / 18
Barakamon (8) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2014 chez Ki-Oon [Paris]

Avec le soutien inattendu de son père, seishû parvient à convaincre sa mère qu’il doit retourner sur l’île. Et après quelques péripéties aériennes, le voilà de nouveau à` Nanatsutake, où il est accueilli à bras ouverts par Naru, miwa et tous les autres ! la petite troupe semble remontée à bloc... Quelles nouvelles sur- prises la vie sur l’île va-t-elle réserver à notre calligraphe ?

9 / 18
Barakamon (9) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2014 chez Ki-Oon [Paris]

La petite vie tranquille de Seishû, rythmée par la calligraphie et les annonces régulières du père de Miwa sur le voyage scolaire des élèves du collège, est chamboulée par un triste événement. Après la cérémonie funèbre, la vie reprend son cours à Nanatsutake, et voilà que Hiroshi doit quitter le village pour un entretien d'embauche ! Mais quand on est un pur campagnard à peine sorti de son île, l'expérience peut vite tourner au cauchemar...

10 / 18
Barakamon (10) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2015 chez Ki-Oon [Paris]

Les parents de Seishû lui rendent visite au village, l’occasion pour le père et le fils de se parler ouvertement comme jamais depuis des années. Mais ce n’est pas qu’une visite de courtoisie... Un volet crucial, moins « frais », mais émouvant !

11 / 18
Barakamon (11) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2016 chez Ki-Oon [Paris] dans la collection Shonen

Tandis que l'hiver approche, Hiroshi continue sa petite vie tranquille sans remarquer l'amour brûlant que lui porte la belle Rina Tajima... Mais il y a de la romance dans l'air, car les parents de Seishû ont une grande nouvelle à lui annoncer : ils lui ont trouvé une fiancée ! Un événement qui met bien évidemment tout le village en émoi. Tama et Miwa, prêtes à tout pour empêcher ce mariage arrangé, décident alors d'élaborer une stratégie.

12 / 18
Barakamon (12) : Barakamon

Satsuki Yoshino
Paru en 2016 chez Ki-Oon Paris

A l'occasion d'une fête traditionnelle, Seishû fait la rencontre d'un nouveau personnage emblématique de Nanatsutake : mamie Kiyo, la doyenne du village, une vieille dame presque centenaire ! Rapidement touché par la personnalité chaleureuse de cette femme – qui a appris à des générations d'écoliers comment fabriquer une voiture-bobine –, il décide de retourner lui rendre visite avec Naru...

13 / 18
Barakamon (13) : Barakamon

Satsuki Yoshino
Paru en 2016 chez Ki-Oon Paris

A l’occasion d’une fête traditionnelle, Seishû fait la rencontre d’un nouveau personnage emblématique de Nanatsutake : mamie Kiyo, la doyenne du village, une vieille dame presque centenaire ! Rapidement touché par la personnalité chaleureuse de cette femme qui a appris à des générations d’écoliers comment fabriquer une voiture-bobine, il décide de retourner lui rendre visite avec Naru...

14 / 18
Barakamon (14) : Barakamon

Satsuki Yoshino
Paru en 2017 chez Ki-Oon Paris

A l’occasion des fêtes de fin d’année, un mystérieux marin fait son apparition sur l’île ! Lorsqu’il comprend qu’il s’agit du père de Naru, Seishû est dans tous ses états : doit-il intervenir dans une affaire de famille qui ne le concerne pas ? Difficile pour lui de rester en retrait, étant donné l’affection qu’il porte à la petite fille… Mais celle-ci n’est pas la seule à avoir un coup de blues, car Tama, toujours en proie à ses démons, apprend une nouvelle qui la plonge dans le désespoir.

15 / 18
Barakamon (15) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru chez Ki-Oon [Paris] dans la collection Shonen

A Tokyo, Seishû est mis à contribution dans l'agence de Kirié, où il rencontre enfin Ojô, la jeune fille qui l'avait demandé en mariage. La demoiselle, consumée d'amour pour notre calligraphe, a perdu tellement de poids qu'elle est désormais maigre comme un clou ! Seimei Handa, quant à lui, croule sous le travail ; c'est donc tout naturellement qu'il propose à son fils de devenir son assistant... Mais en voyant son père à l'oeuvre, Seishû doit se rendre à l'évidence... Malgré tous ses efforts, le jeune homme n'a pas l'âme d'un artiste. Sa décision est prise : il va ouvrir une école de calligraphie sur l'île !

16 / 18
Barakamon (16) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2018 chez Ki-Oon [Paris] dans la collection Shonen

C'est l'épreuve du feu pour Seishû... L'instituteur de Nanatsutake lui amène ses élèves pour un test grandeur nature ! Difficile de retenir l'attention d'enfants aussi jeunes pendant toute une séance... Alors que notre calligraphe est sur le point de baisser les bras, un petit coup de pouce de Kawafuji lui permet de trouver la solution. Un pas de géant pour le jeune homme, dont le projet se concrétise de plus en plus ! Mais il n'est pas le seul à voir son quotidien changer du tout au tout : en cette fm d'année scolaire, Hiroshi s'apprête à quitter l'île ! Le moment des adieux a sonné...

17 / 18
Barakamon (17) : Barakamon

Yoshino, Satsuki et Lamodière, Féouda
Paru en 2019 chez Ki-Oon [Paris]

De retour sur l'ile, Seishû, impatient de monter son école, s'attelle aux premiers préparatifs. Hélas, à cause du tarif exorbitant de ses leçons, les élèves ne se bousculent pas au portillon, et le projet semble tourner court... Pendant ce temps, Naru, toujours très afféctée par la dispute entre notre calligraphe et Kawafuji, compte bien les réconcilier ! Mais que peut une petite fille face à des querelles d'adultes ?

18 / 18
Barakamon (18) : Barakamon

Satsuki Yoshino
Paru en 2019 chez Ki-Oon [Paris]

Afin de réaliser son rêve de devenir chef cuisinier, Hiroshi choisit de quitter le village pour suivre une formation dans un restaurant de Tokyo, laissant derrière lui famille et amis... ainsi qu'un gros vide car, mine de rien, c'est un pilier de la communauté qui s'en va ! Et depuis son départ, rien ne va plus à Nanatsutake. Pour remonter le moral de Mme Kido, Seishû prend une décision radicale... Mais peut-il seulement faire oublier l'irremplaçable Hiroshi ?